Très cher Monsieur,

On m'a vivement engagé à publier quelques petits livres à l'usage des Ecoles primaires, dans le but de faire descendre au niveau des intelligences les plus communes les éléments de la Science sous ses rapports avec l'agriculture. Je me suis laissé tenté, et je viens de publier un petit livre sur la Chimie agricole. J'ai l'honneur de vous en adresser un exemplaire avec prière de vouloir bien favoriser par votre haute influence son adoption dans les Ecoles. J'écris dans le même sens à Mr Perris.

L'entomologie n'est pas morte, elle sommeille simplement, et je n'aurai aucun repos jusqu'à ce que je me sois crée les loisirs nécessaires pour pouvoir m'en occuper d'une manière un peu plus suivie.

J'ai l'honneur d'être, avec le plus profond respect
Monsieur
Votre très humble et tout dévoué serviteur.

J. H. Fabre

Avignon 22 Xbre 1861.

source : Revue d'histoire des sciences - Année 1991 - Volume 44, Numéro 2, pp. 203-218.